Les formations en institution Hôpitaux, entreprises, écoles…

S’adapter aux besoins de vos agents.
Trouver la formation la plus adaptée pour vos agents.

Hypnose en pratique hospitalière 

 

Cette formation répond à une demande de plus en plus croissante, des professionnels de santé et de leurs tutelles, de les former à l’hypnose médicale, dans un cadre scientifique et soignant.

C’est pourquoi, cette formation n’est prodiguée que par des soignants et ne s’adresse qu’à des soignants ou des professionnels de la relation d’aide.
Son programme est entièrement coordonnée par le Dr Philippe AÏM, psychiatre, psychothérapeute et président de l’institut UTHyL.

Cette formation s’adresse aux professionnels soignants (médecins, infirmiers…) des services médicaux et son contenu peut être adapté (services de médecine, services d’urgence, autres…)

Le travail à l’hôpital est exigeant et met le soignant face à de nombreux défis :

Établissement d’un diagnostic et mise en route d’une prise en charge, gestion du stress et de la douleur aigüe ou procédurale (gestes douloureux), ou de la chronicité, du diagnoscit, horaires alternés, gardes, etc…
L’objectif de cette formation est essentiellement d’apprendre aux soignants à utiliser des outils issus de l’hypnose Ericksonienne pour les intégrer à leur pratique courante auprès des patients, et de s’initier à l’autohypnose pour le bien être du soignant (prévention de l’épuisement professionnel, du burn out et l’autonomie du patient

Cette formation permet une autonomie en hypnose.

Elle pourra permettre de l’appliquer à toutes les situations de soins urgents : gestion de douleur et de stress en situation aigüe, analgésie pour des soins douloureux (injections, ponctions, pansements, réductions de luxation, points de suture…) tant sur adultes qu’enfants, mais aussi si le cas se présente sur des douleurs plus chroniques, l’anxiété ou d’autres difficultés.
Par ailleurs cette formation incluera des outils d’auto-hypnose utiles aux praticiens pour mieux gérer le stress, le sommeil, les émotions et autres éléments relationnels déterminants dans leur confort de travail.

Arguments scientifiques et cliniques :

L’hypnose présente une réelle efficacité dans de nombreuses indications comme en témoigne une littérature internationale de plus en plus abondante, tant dans le domaine clinique que neuroscientifique. A titre d’exemple l’avis de l’académie de médecine qui reconnaît l’efficacité de l’hypnose dans le champ du psychotraumatisme ou de la douleur, le dernier rapport de l’INSERM qui fait la revue de la littérature sur l’hypnose et dont les conclusions sont favorables à cette pratique soignante, ou même la revue Cochrane qui détermine qu’elle est la meilleure technique non-médicamenteuse pour des interventions stressantes ou douloureuses aux urgences (Ulman&al 2013), les articles favorables dans le domaine de la douleur chronique ou des troubles fonctionnels notamment intestinaux, les nombreuses études dans le domaine de l’anesthésie et analgésie pour la chirurgie, etc.

Objectifs pédagogiques :

  • Connaître les concepts de base en hypnose : histoire des idées, éléments constitutifs de l’hypnose, applications, contre-indications, précautions, éléments clés, notions sur l’utilisation non-médicale de l’hypnose et ses problématiques.
  • Utiliser les outils permettant de pratiquer l’hypnose éricksonienne aux urgences et ailleurs dans de nombreuses situations cliniques : douleur aigüe ou chroniques, stress et souffrances anxieuses, certaines addictions, urgences, gestes douloureux et soins, travail avec les enfants….
  • Reconnaître les indications usages et limites de l’hypnose et savoir comment la mettre en place en situation professionnelle.
  • Savoir les limites de la pratique venant de la technique, de la posture ou de la compétence professionnelle, ou des antécédents du patient.
  • Connaître les principales méthodes pour induire l’hypnose et provoquer un changement.

Une formation complète et adaptée

 

La formation de base à l’hypnose permet d’acquérir les outils de base permettant de pratiquer l’hypnose éricksonienne dans de nombreuses situations cliniques et introduit les premières notions de communication inspirées des thérapies brèves. Chaque journée représente une progression dans le parcours de l’étudiant.

La formation est en 9 jours, essentiellement centrée sur la douleur aigüe, les gestes douloureux, les urgences, l’anxiété, elle permet également une première approche de la gestion de la douleur chronique, voire des de traumatismes en « aigu » à savoir repérer pour ne pas qu’ils s’aggravent…

Des temps de « supervision/intervision/révision » seront consacrés à l’analyse des pratiques des étudiants autour de cas pratiques qu’ils auront rencontré ou de notions à mieux assimiler. L’idée étant de donner les outils les plus pertinents par rapport à l’exercice réel du soignant concerné.

 

Pour s’inscire ? Remplissez le formulaire !

Une formation centrée sur la pratique

 

Chaque journée de formation est constituée d’exercices pour au moins 50% du temps qui permettent d’acquérir les modèles et les techniques de façon pratique.
Des illustrations de cas cliniques (en texte ou en vidéo) pourront agrémenter la formation.

Les journées de supervision permettront aux étudiants de confronter leur pratique réelle à l’expérience des formateurs afin qu’ils puissent se perfectionner.

 

Hypnose en pratique hospitalière

Une formation qui a fait ses preuves…

Adoptée par de nombreux services hospitaliers (plus de 200 soignants hospitaliers déjà formés grâce à cette méthode), une formation brève mais complète à l’hypnose, de 9 jours dont une journée consacrée à l’autohypnose.

Plus de détails

Former vos agents à l’hypnose pour gérer la douleur, l’anxiété du patient, améliorer la relation soignant-soigné et le confort du soignant comme du patient.

Cette formation spécifique pour les hôpitaux a déjà été donnée dans plusieurs hôpitaux, avec de nombreux stagiaires.

Une formation éprouvée, utile, validée et aux normes qualité…et économique : entre 10 et 25 stagiaires, le prix reste le même quelque soit le nombre de soignants, soit nettement moins que s’ils se forment un par un à l’institut.

Pour connaitre le programme plus détaillé ou pour vous inscrire, cliquez sur « En savoir plus »…

Autohypnose : 2 jours

pour l’autonomie du patient et le confort du praticien

Pratiquer l’hypnose sur soi-même… Pour tous c’est l’occasion de connaître quelques exercices pour vivre mieux. Pour le soignant c’est permettre aux patients d’avancer plus vite, entre les séances et devenir autonomes. Pour le soignant lui-même c’est la possibilité de gérer ses émotions et la relation, éviter le burn-out, mieux au travail et dans la vie, avec soi-même, avec les autres.

Plus de détails

Pratiquer l’autohypnose c’est devenir son propre thérapeute. Il existe des formation « tout public » pour que tout un chacun puisse apprendre l’autohypnose pour s’aider soi-même.

Cette formation existe aussi en version « hospitalière » pour les soignants, plus spécifiquement ciblée vers la prévention du burnout.

Nous proposons aussi des formations pour les soignants déjà formés à l’hypnose qui veulent aller plus loin apprendre à autonomiser leurs patients et à eux-mêmes se mettre dans les meilleures conditions professionnelles et personnelles.

Pour connaitre le programme plus détaillé ou pour vous inscrire, cliquez sur « Me former »…

Hypnose et thérapies brèves en psychiatrie

Une formation de qualité pour la pratique soignante en psychiatrie

La formation la plus complète de l’institut, en hypnose et thérapies brèves, déployée sur 30 journées en 3 ans, spécifiquement orientée vers le soignant en psychiatrie. Plusieurs hôpitaux psychiatriques l’ont déjà proposée, avec beaucoup de bénéfices pour leurs soignants.

Plus de détails

L’équivalent de la formation longue, en trois années, qui est proposée à l’institut, a sa verion hospitalière. Le centre psychothérapique de Nancy, le CH de Jury (Metz) et de Sevrey (Chalon-sur-Saone) ont déjà bénéficié de ce programme. Une centaine de soignants ont été formés. Le programme inclut une première année en hypnose, une seconde année en thérapies brèves et une troisième année de pratiques avancées qui permettent d’aller encore plus loin pour rendre plus efficaces, plus brèves, plus adaptées au patient.

Pour connaitre le programme plus détaillé ou pour vous inscrire, cliquez sur « Me former »…

Bases de la thérapie brève pour l’entretien en psychiatrie

L’essentiel pour mener des entretiens

Le soignant en psychiatrie pratique au quotidien des entretiens cliniques. Dans ce programme ne 5 journées, les bases de la thérapie brève sont abordées pour lui en faciliter l’exercice. Comment mener un entretien, poser les bonnes questions, faire naître une relation de confiance, dépasser les blocages, fixer un objectif ou proposer une tâche thérapeutique. L’essentiel pour améliorer les entretiens psychiatriques et les rendre plus efficients.

Plus de détails

Les soignants en psychiatrie ont souvent eu une formation de qualité complétée par des formations continues complémentaires. Beaucoup de la pratique vient de l’expérience, de la collaboration avec les collègues, du retour relationnel des patients. Cependant, la pratique montre qu’une formation aux techniques de communication thérapeutiques est extrêmement bénéfique, tant pour les personnes en début de carrière, mais aussi pour certains, plus expériementés qui veulent affiner les outils que l’expérience leur a permis d’acquérir.

Il peut paraitre difficile de fixer avec certains patients un objectif aux rencontres, parfois difficile de savoir comment le mobiliser et le faire avancer, comment juger de ses progrès, comment respecter sa souffrance et l’écoute que l’on lui doit avec la nécessité de le motiver et d’activer ses compétence…

Comment avoir la « juste distance » ? Comment « être empathique » ? Et plus concrètement comment reformuler ? Comment faire passer un message, générer espoir et motivation, susciter la confiance ou l’observance ? Gérer les cas « difficiles » et les « relations qui se passent mal » ? Bref, comment l’aider dans cette situation humaine singulière ?

Les thérapies dites « brèves » améliorent la relation soignant-soigné, rendent la communication plus utile et efficace et l’exercice plus confortable (moins de stress au travail face aux situations difficiles). Les thérapies brèves évoquées ici sont celles inspirées initialement des travaux de Bateson (systémique) et d’Erickson (hypnothérapie brève) qui ont été repris et développées par des praticiens de génie tel S. de Shazer (Thérapie Orientée vers la Solution) ou M. White (Thérapies Narratives).

Pour connaitre le programme plus détaillé ou pour vous inscrire, cliquez sur « Me former »…

Harcèlement Scolaire

Une méthode facile, ludique, presque magique, pour en sortir

Peut-on arrêter le harcèlement scolaire ? Peut-on aider une victime à ne plus l’être et à s’en sortir ? Si on est jamais coupable du harcèlement qu’on subit, on a en revanche les moyens d’en sortir…si on nous l’apprend ! Parents, enseignants, thérapeutes : comment aider les enfants à s’en sortir de façon simple, drôle…et presque magique !

Dans cette formation vous apprendrez : 

Plus de détails

Pourquoi les méthodes existantes ne marchent qu’assez mal. Quelles sont les règles du jeu qui servent à gérer les relations agressives. La vraie raison pour laquelle le harcèlement a lieu et comment le faire cesser.

La méthode ludique pour l’apprendre de façon pratique et efficace.

Les phrases essentielles à se rappeler pour s’en sortir sans agresser à notre tour ni risquer de représailles. Les trois raisons pour lesquelles on se fait agresser et comment on y fait face, rapidement, facilement. Des réponses toutes faites et « passe-partout » pour les moments ou la repartie manque. La manière de s’en sortir dans les situations spécifiques (attaques racistes/sexistes/homophobes etc. ; rumeurs ; exclusion ; cyberharcèlement…) Des réponses magiques pour désamorcer le conflit entre enfants quand on en est témoin (en tant que parent, professeur ou élève !). Et bien d’autres choses.

Pour connaitre le programme plus détaillé ou pour vous inscrire, cliquez sur « Me former »…

Crise suicidaire : repérer, évaluer, apaiser, orienter.

Tout praticien peut être confronté un jour ou l’autre a un patient/client qui évoque des idées suicidaires.

Comment repérer le risque? Comment le questionner à ce sujet? Comment évaluer la dangerosité et le risque de passage à l’acte? Dans quelle situation doit-on agir en urgence ou a-t-on un peu de temps pour réfléchir ? Comment apaiser pour éviter l’irréparable? Comment communiquer efficacement dans ces situations, potentiellement inquiétantes pour le thérapeute comme pour son patient?

Plus de détails

Ce genre d’intervention de crise relève des soins d’urgence que chacun devrait peut-être connaître, au même titre qu’un massage cardiaque.

Une part de la formation concernera la partie « évaluation » du potentiel suicidaire : quels critères pour « lire » la situation, repérer son risque, son urgence et la nécessité de quels soins par qui.
Une seconde part de la formation développera la partie « interventionnelle » de l’entretien: quels outils de communication, comment mener l’entretien etc.

Menée par deux formateurs psychiatres expériementés, indispensable pour savoir comment évaluer et agir face à ces situations complexes.

Pour connaitre le programme plus détaillé ou pour vous inscrire, cliquez sur « Me former »…

Recevez notre Newsletter

et restez informés de notre actualité.